ZAC du Feuil

Enquête publique / Autorisation environnementale

Une enquête publique préalable à la délivrance d’une autorisation environnementale dans le cadre du projet de la ZAC du Feuil, sollicitée par le Crédit Mutuel Aménagement Foncier est organisée du 25 octobre au 28 novembre 2022.

L’ensemble des pièces est disponible ici :

https://www.ille-et-vilaine.gouv.fr/Publications/Publications-legales/Enquetes-publiques/Avis-d-enquetes-publiques-avec-volet-Loi-sur-l-eau

Des permanences du commissaire enquêteur ont lieu à la Mairie de Melesse :

  • Le mardi 25 octobre de 10h30 à 12h30
  • Le jeudi 10 novembre 9h à 11h30
  • Le samedi 19 novembre de 9h à 11h30
  • Le lundi 28 novembre de 14h à 17h

Afin de préciser les attentes en termes d’équipements et d’aménagement à prévoir dans le futur quartier du Feuil, l’aménageur Crédit Mutuel aménagement foncier et la commune ont proposé, en plus de la réunion publique du 1er juin, 2 sondages à destination des habitants du 17 mai au 13 juin 2021.
Nous vous présentons ici un retour sur cette concertation.

Il s’agissait de recueillir les activités les plus appréciées aujourd’hui à Melesse et d’identifier celles à développer dans le futur quartier.

138 réponses – Les répondants sont en grand majorité des adultes entre 35 et 60 ans.

 

Les résultats font état du plaisir à profiter du grand air, de la nature et de bouger.
Les principaux motifs de sortie sont de se promener, faire du vélo, de la randonnée et de se retrouver entre amis.
Les répondants souhaitent que ces activités puissent se développer dans le futur quartier, dans une logique de connexions entre les chemins et parcs existants et le centre-ville.

 

Quels sont les principaux enseignements qui ressortent de ce sondage ?

 

Le souhait de pouvoir se promener, faire du vélo et courir conforte le projet d’aménagement du réseau de chemin et de pistes cyclables proposé.

Si les répondants sont unanimes pour dire qu’il n’y pas matière à prévoir un lieu de jeu de pétanque, toutes les autres propositions évoquées paraissent pertinentes pour le futur quartier.

Nous relevons cependant des actions ciblées, notamment :

  • Proposer un lieu de garde d’enfants de moins de trois ans,
  • Aménager un lieu propice aux adolescents et certainement complémentaire aux équipements présents dans le parc de la Janaie,
  • Permettre des activités pédagogiques, ludiques et de jardinage dans le quartier.

Pour découvrir les réponses apportées à chaque question, cliquez ici.

Les résultats de ce sondage ont été étudiés par les personnes inscrites à l’atelier du 29 juin 2021.

Il était question de proposer une logique dans la répartition de ces services au sein des différents espaces verts, places et ilot du futur quartier.

 

 

Ce second sondage visait à recueillir les témoignages des actifs de Melesse sur leurs déplacements vers leur lieu de travail.

Cela a permis d’engager la réflexion sur les services à développer dans le futur quartier pour encourager les modes de déplacements alternatifs à la voiture, en complément du réseau de chemins et voies cyclables prévu à ce jour.

 

157 personnes ont répondu au questionnaire, dont 145 en totalité.

 

Quels sont les principaux enseignements qui ressortent de ce sondage ?

Les actifs ont majoritairement besoin de leur voiture pour se rendre sur leur lieu de travail. Une proportion importante des répondants témoigne des difficultés liées aux encombrements sur les routes, notamment pour les actifs travaillant avec des horaires fixes.

Ils insistent sur les difficultés à changer de mode de déplacements.

 

Le covoiturage

  • Ne compte pas assez d’utilisateurs pour l’organisation au quotidien (crainte de ne pas trouver de chauffeurs)
  • N’est pas adapté aux étapes jalonnant le parcours vers le lieu de travail (dépose ou récupération des enfants notamment).

 

Le vélo

C’est un mode de déplacement qui paraît « théoriquement » accessible mais les pistes cyclables doivent être confortées et développées.

 

Le télétravail

Le questionnaire met en évidence les bases de ce qui pourrait constituer un lieu de « télétravail » partagé accessible notamment à pied ou en vélo et tout ou partie de la semaine.

Retrouver la synthèse des réponses en cliquant ici.

 

 

Ces différentes pistes sont désormais étudiées par l’aménageur et la commune afin d’identifier les possibilités de mise en œuvre dans le futur quartier.

En attendant la présentation du projet finalisé et validé, la municipalité et l’aménageur remercient vivement les personnes qui ont pris le temps de contribuer à cette réflexion !

 

 

 

 

 

 

 

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×